Comment dialoguer avec son subconscient ?

Il emmagasine sans que nous n’y prenions garde nos expériences, nos sentiments, nos émotions.

Le subconscient est une sorte de grand ordonnateur de notre esprit, à ceci près qu’il n’en fait guère qu’à sa tête.

Il apprend et assimile, retient l’information…

C’est ainsi qu’il régit ensuite les comportements automatiques que nous pouvons avoir – marcher, parler, faire fonctionner son système digestif… – mais aussi qu’une expérience vécue peut devenir une croyance fortement ancrée ou une phobie – le subconscient vous dit que les araignées sont un danger ou que vous êtes incapable d’arrêter de fumer.

Il est établi que cet partie de notre cerveau que nous ne maîtrisons pas gère 85% de nos comportements, réactions, habitudes et émotions.

Entrer en contact et dialoguer avec son subconscient, voire le « reprogrammer » est possible grâce à une technique, l’auto-hypnose.

De quoi s’agit-il ?

D’entrer volontairement dans un état d’hypervigilance et de relaxation permettant de ne plus diriger ses pensées par le raisonnement et la volonté mais au contraire d’entrer en relation avec ses émotions profondes et ses pensées hier écartées (et pourtant toujours bien présentes!).

Si le mot hypnose vient de Hypnos, dieu grec du sommeil, elle n’a toutefois rien à voir avec le sommeil.

Au contraire, durant un état hypnotique, la personne concernée est tout à fait lucide sur ce qui se passe et peut passer par différents états mentaux, joie, peur ou tristesse.

Simplement, libre association d’idées et imagination ont pris le pas sur la réflexion.

Au préalable, la relaxation s’impose.

D’une part, elle permet d’entrer dans un état de détente tel que l’on n’a plus à prêter attention à l’extérieur ou aux sensations de son corps, d’autre part car elle induit un ralentissement des ondes cérébrales jusqu’à un niveau appelé « ondes alpha ».

L’auto-hypnose offre ensuite la possibilité de dialoguer avec son subconscient, de lui envoyer par la visualisation (d’un objectif par exemple) et la pensée créative des informations visant à changer certains schémas.

On parle ici bel et bien d’images, car le subconscient n’enregistre ni les mots ni les chiffres.

Assimilée à un « état de veille de conscience élargie », l’auto-hypnose, connue depuis le XVIIIe siècle, est une technique offrant la possibilité de modifier une vision du monde, des croyances, des sentiments, etc.

On l’appelle parfois « méthode de reprogrammation de l’esprit ».

Il est en effet impossible de réussir quoique ce soit si l’on s’en croit incapable, retrouver de la confiance en soi, parler en public ou autre.

Par l’auto-hypnose, la personne montre un résultat contraire à son subconscient qui, s’il l’assimile, tendra de lui-même vers cet objectif.

Le conscient fournit alors des suggestions à l’inconscient, qui travaillera ensuite pour cela.

L’auto-hypnose est notamment de plus en plus utilisée dans les hôpitaux pour réduire la douleur.

Voilà qui peut sembler facile, mais l’auto-hypnose et le dialogue avec son subconscient nécessitent un apprentissage, des exercices et une pratiques régulière.

Mais ses possibilités sont énormes dans l’amélioration de la santé physique et psychique.
 

 

 

 






 Vous avez aimé cet article !

Alors inscrivez-vous pour être prévenus des nouveaux articles,

vous recevrez en cadeau des conseils sur l’auto-hypnose.

 

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 9.5/10 (4 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Comment dialoguer avec son subconscient ?, 9.5 out of 10 based on 4 ratings
Si vous avez aimé cet article, partager-le sur :

Comments are closed.

Search
Advertisement

Recevez 4 vidéos gratuites sur l'auto-hypnose :

VIDEO 1 : Qu'est-ce que l'autohypnose ?

VIDEO 2 : Le pouvoir de la respiration sur le corps et l'esprit

VIDEO 3 : Les bénéfices de la relaxation sur le plan physique et moral

VIDEO 4 : Le role des suggestions sur le Subconscient

Catégories
Lire les articles précédents :
Etes vous sensible à l’hypnose?

Nous avons vu dans un précédant article : les techniques de relaxation. L’hypnose est une méthode utilisée en psychiatrie, qui...

Fermer